Créer mon blog M'identifier

Le premier jour du reste de ma vie. De Virginie Grimaldi

Le 26 janvier 2015, 17:14 dans Humeurs 0

Hello les bisounours! 

Aujourd'hui ça sera chronique littéraire et pas n'importe laquelle!!! aujourd'hui je te présente le bijou écrit par Ginie!! enfin Virgnie Grimaldi! si tu ne la connais pas encore c'est que tu vies dans une grotte ou que tu viens du futur! (si c'est le cas, j'espère pour toi que l'espèce humaine a retrouvé un semblant de raison, ou que les chats sont devenus les maitres du monde!) Ginie je l'ai découverte grace a une autre blogueuse. Sa plume, son ton, son auto-dérision et sa passion m'ont impressionnés et beaucoup aidé aussi, a des moments où j'aurais pu couler dans la dépression... et je crois bien que c'est la seule blogueuse que je suis assiduement sans rater aucun de ses écrits!

Bref, je délire et je divague et j'en reviens a l'essentiel! Ma petite bulle de champagne de ce jour a été Le Premier Jour du Reste de ma Vie! Au départ quand Ginie nous a lancé le titre j'ai eu la chanson d'Etienne Daho en tete toute la journée et j'ai formulée une malédiction a base de poils pour les années a venir! avant de me souvenir que c'est son éditeur qui a choisit le titre! (on le reconnaitra donc facilement a sa fourrure d'ici peu!!!)

Revenons en au livre... je vais tenter de ne pas spoiler mais j'y crois dur!!

Au départ de ce roman était une nouvelle écrite il y a quelques temps, sur une femme, Marie, qui a l'aube de ses quarantes ans, décide de quitter son mari infidèle. Puis par la suite, dans ce roman, on apprend qu'elle part faire une croisière solo, mais qui va s'avérer plus riches en aventures que ce qu'elle espérait, grace a ses nouvelles amies, Anne l'hypocondriaque discrète, et Camille l'éxubérante et franche petite jeunette du groupe. D'aventures en recontres elles vont tour a tour se dévoiler, s'aider l'une et l'autre a avancer a un moment M pour chacune d'elle. Elles devront surmonter leurs peurs, leurs doutes, leurs interrogations.. mais jamais en solo puisque les deux autres sont toujours la pour l'aider a aller de l'avant.

Ce petit bijou est d'une fluidité, aussi bien dans l'histoire que dans l'écriture. Chaque page tournée nous ramène a un rebondissement merveilleusement inséré! sans compter que l'on s'esclaffe volontiers facilement pour tomber dans les larmes ensuite par un moment touchant, presque intime. L'émotion est intensément présente dans chacune des lignes. On se surprend a trembler pour et avec elle, a imaginer leurs escapades aux quatres coins du monde. Et je me suis demander si moi j'oserais! est-ce que j'aurais eu leur audace et leur courage. Et si?

Ces tranches de vie sont tout simplement agréable a lire, on plonge dans leur vie avec délice, sans voyeurisme.. on les quitte a regrets a la dernière page, comme si finalement on les avait connues depuis toujours. Et on en redemande bien sur! car oui 280 pages c'est bien trop court!!! je l'ai dévoré en une journée a peine... bon j'aurais pu le finir plus vite mais mon Nours a préféré me parler tout le temps (il a du en avoir marre vu le harcèlement dont j'ai fait preuve pour avoir ce petit précieuuuux)

Je m'adresse donc a toi Ginie, écris encoooooore!!! Tu as une plume merveilleuse et divine!

Et je promis, on ne te laissera pas dans un coin, Bébé!

Comme une coquille vide... ou l'envie du troisième.

Le 21 janvier 2015, 15:35 dans Humeurs 0

(L'image n'a rien a voir mais je la trouvais belle... ^_^)

 

Deux garçons en pleine forme, vifs, heureux, souriants... Deux c'est déjà bien! Et puis il y a cette plume qui me remue toujours, qui n'a jamais eu de visage, mais seulement une présence vite disparue. Petite lueur fugace qui n'aura pas eu le temps de devenir lumière. Et qui laisse en suspens ce vide immense. Moi qui pensait que deux enfants ça me suffirait largement parce que j'ai peur de ne pas assurer, parce que... hé bien il y a énormément de parce que. Mais voilà que depuis peu, ça remue encore cette envie de passer de deux a trois. De rajouter encore plus de rires et de joie dans cette maison. Oh bien sur deux garçons c'est déjà assez remuant. 

A force d'en discuter cette idée a fait son bonhomme de chemin. Seulement physiquement avec mes problèmes de santé on ne sait pas vraiment dans quoi on se lance. On continue a s'interroger, a se demander si ça vaut le coup, si on y arrivera, si on s'en sortira, si on a réellement envie de plonger a nouveau dans les couches et les biberons. On regarde les prénoms, on regarde les rayons layettes, on imagine ou sera la table a langer, le lit. Comment on s'organisera. Ce ne sont que des "si". Et si ça devenait vrai? et si on agrandissait la famille? et si on n'y arrivait pas finalement? et si ma santé compliquait le tout? et si...?

 

Voilà, aujourd'hui, je me demande encore... est-ce qu'on va tenter ce troisième bébé??

Le destin, la fatalité ou comment subir l'inévitable!

Le 17 octobre 2013, 13:28 dans Humeurs 2

Depuis que l'on est arrivé dans notre nouvelle région, le temps a plus ou moins été très clément a notre égard! Il a du se dire que nous ne devions pas trop subir de changements brusques sous peine de repartir d'où l'on venait!

Qu'il se rassure, jusqu'a présent la pluie et le vent se sont fait rare! si rare que dès l'apparation cumulée des deux ("Kowabouuunga-dans-ta-face-Bouyakasha-on-est-là" ==> attaque du vent pluvieux! si si ça existe!), bref, donc a l'apparation des deux, hop-la-boum comme disait Prosper, les Furets ont attrapés une bonne toux carabiné avec nez qui coule! ni une ni deux Mr Marmotte file comme le vent (muhahahaha!) chercher une bonne bouteille de sirop. Ca se calme pour eux, juste une petite quinte de toux qui revient de temps a autre, mais ça va mieux! Jusqu'a ce que Mr Marmotte redescende dans son si précieux sud, et là PAF! encore mieux que les chocapics, la crève, mais la bonne! celle qui te donne un air de zombie, et la voix de Barry White...

Coucou, je viens envahir ta maison!!

Bref, je le laisse décéder dans son coin, en l'écoutant maudire et renier son si précieux sud... Et comme par magie ça passe tout seul. Jusqu'a ce que.. oh oh, ben tiens j'éternue tout le temps, et j'ai la gorge qui gratte, le nez bouché et qui coule! Bah voilà, a force de m'occuper de tous et de leurs microbes, ils ont préféré rejoindre mon petit sanctuaire pour se faire une méga teuf! contre ma volonté bien sur sinon c'est moins drole!

Bref, comme a chaque fois qu'un membre de ma tribu tombe malade, ça leur passe en quelques jours alors que chez moi ça se compte en semaines!! a croire qu'ils ne me font des calins que pour se débarasser de leurs indésirables! Famille je vous aime...

Aller je vais aller mourir sous mes mouchoirs...

Voir la suite ≫